Patrick de Gayardon est l'inventeur de la wingsuit

Patrick de Gayardon

20 ans déjà que Patrick de Gayardon nous a quitté. Après avoir ouvert de nouveaux horizons et échappé de multiple fois à la mort grâce son perfectionnisme et son talent, il nous quittera malgré tout le 13 avril 1998. Lors du tournage d’un film sur le skysurf en tandem, il décide de faire un saut fun avec Adrian Nicolas en wingsuit. Au dernier moment, il change de parachute sur lequel il vient de faire une modification qui lui sera fatale.

Patrick de Gayardon a ouvert des voies inexplorer dans le parachutisme. On lui doit le développement du skysurf et l’invention de la wingsuit.

Patrick de Gayardon de Fenoyl, surnommé « Deug », comme un héros fugitif, a marqué notre discipline, de sa carrure, de son audace, a un temps adhéré aux règles académiques, pour devenir un vice-champion du monde. Mais certains oiseaux ont des ailes trop grandes, se libèrent des carcans, explorent le monde alentours, surfant sur l’air, déambulant dans l’azur, revêtus d’appendices élaborés qui les font frôler, parfois, cette grâce que l’on pense inaccessible. Sauter de très haut, sauter dans le froid, sauter dans un gouffre, foncer dans les limbes, Patrick aura montré des chemins et dessiné des horizons, aura pris les risques pour qu’aujourd’hui, nous suivions ses traces en relative sécurité. Il a insufflé dans nos pratiques, la folie et la rigueur, la technique et le romantisme, nous a ouvert la dimension poétique du vol. A trente-huit ans, comme un sportif au sommet d’une trajectoire, il a commis cette erreur ordinaire qui consiste à changer de plan au dernier moment, dans la précipitation, celle aussi qui permet d’entrer dans la légende, d’incarner ce personnage en apesanteur perpétuelle, déjà si familier du ciel qu’il y fut sans aucun doute accueilli comme un ange.

À l’époque de la publicité pour Reebook, personne aux États Unis n’était encore en mesure de sauter en skysurf.
Patrick de Gayardon était sponsorisé par Sector.

Les circonstance de sa mort

Texte :
Élise Leclercq


C’est lors d’un saut d’entraînement, durant le tournage d’un film sur le skysurf en tandem, qu’il trouva la mort.
Lui qui aurait pu mourir dix fois au cours de ses nombreuses cascades ou durant une de ses aventures toujours plus extrême.
Il était si minutieux, rien n’était laissé au hasard.
Mais ce lundi 13 avril à 7h, alors qu’il s’apprête à partir pour un saut d’entraînement avec Adrian Nicolas, il change ses plans en dernière minute et prend un autre parachute.
Pour toujours plus de performance et pousser encore un peu plus loin ses prouesses, il avait fixé un déflecteur au fond du container principal.
La veille, il le démonte puis le remonte afin d’y apporter un petite modification.
Mais c’est sans s’apercevoir qu’il a bloqué deux suspentes, rendant l’ouverture, mais surtout la libération de la voile principale impossible. Il fait sa procédure de secours, mais c’est l’emmêlage. Les deux voiles, encore dans leur POD, ne s’ouvriront jamais. Il est retrouvé les deux poignées dans les mains.
Sa passion, poussée à son extrême, aura eu raison de lui.
Ironie du sort, un an auparavant, presque jour pour jour, il décrivait dans une interview, son accident tragique.

Pierre Duriot
Auteur : Pierre Duriot
Achetez-maintenant
Réservation de Saut en Tandem

Découvrez aussi :

Ouverture Intempestive En Chute Assis
Ouverture intempestive en chute assis
Arthue H saute en tandem pour sauvegarder la maternité des Lilas
Arthur H saute en parachute pour la maternité des Lilas
Championat Europe Indoor Skydiving
Championnat d’Europe skydiving Indoor
Patrick de Gayardon est l'inventeur de la wingsuit
Patrick de Gayardon
Un groupe d'intervention feux de forêts sautent en parachute
Les pompiers de Paris sautent en parachute
Grand Reportage Tf1
La chute libre dans Grand reportage tf1
Arthur Saute En Parachute
Arthur pousse son équipe de l’avion !
La Chute Libre Indoor Aux Jeux Olympique
La chute libre Indoor au Jeux Olympiques