Le centre sera fermé le 30 septembre et 1er octobre

La chute libre dans Grand reportage tf1

Une expérience entre les autres, sauter en parachute tandem, remettre sa vie entre les mains d’un moniteur pour un saut depuis l’altitude de 4000 mètres, dans le vide, en sachant que l’on n’aura plus le moindre moyen d’action par soi-même : il faut avoir confiance non ? C’est cette confiance qu’a honoré le Centre de Parachutisme Paris-Nevers, devant les caméras de TF1, venues suivre l’initiation de Marine à la chute libre. Préparation, présentation, harnachement, on suit le parcours de la demoiselle comme si on y était, mais aussi la rigueur du centre, en compagnie de Gabriel Forsans, moniteur et co-gérant. Nevers fait valoir ses atouts, son environnement bucolique, ses horizons lointains, sur les méandres de la Loire et de l’Allier, le Morvan, le Massif Central et pourquoi pas le Mont-Blanc, quand l’air est calme. Avec son avion encore unique, un PAC-750 de dix-sept places, le confort de montée et de largage n’est pas une idée en l’air et au moment décisif, la large porte et le marchepied permettent un basculement tout en confiance, avec le videoman en embuscade et les caméras en bout d’aile. Nevers, centre de saut et de formation, développe une pédagogie unique, avec des video, des simulations au sol et une qualité d’encadrement basée sur l’expérience de pratiquants aux milliers de sauts. Marine en a pris plein les yeux et le cœur, a vécu une minute d’éternité, dans l’azur clair et sécurisant de l’environnement neversois, avant un atterrissage en douceur. Mission accomplie pour le CPPN avec la note maximum et la joie de la baptisée télévisuelle du jour. Comme Marine, n’hésitez pas pour un grand saut, la télévision n’y sera plus, mais il restera cette ambiance unique et suffisamment d’adrénaline pour tous nos visiteurs.