Chute Assis

Chute assis

La chute assis est la première position de chute autre qu’à plat ventre que le freeflyer devra maitriser avant de pouvoir accéder à la chute tête en bas. Avec un peu d’entraînement, il pourra évoluer dans cette position avec d’autres parachutistes.

Philippe Vallaud et Olivier Jean-Baptiste ont inauguré à leur manière cette position de vol étonnamment spectaculaire. Elle offre un large panorama sur l’espace, permet des rotations complètes pour profiter d’un azur immense dans une posture très habituelle de la vie moderne. Et pourtant, elle n’est pas spécialement facile à tenir. Les deux compères avaient mis au point une combinaison à ailes frontales, au niveau des épaules, puis à double ailes frontales. Il fallait, pour manier ces appendices aérodynamiques, une certaine tonicité musculaire et beaucoup de rigueur, au moment de la sortie de l’avion et à celui de l’ouverture. Qu’importe, la position a eu ses fans, ses compétitions même, se jouant à deux.

Pour parler de la chute assis, on parle aussi de “tête en haut” ou de “Head Up“.

Mais l’arrivée du Free-Fly, plus spectaculaire, plus complet, a sonné la fin de l’aventure et renvoyé la chute assis au statut d’exercice incontournable dans la formation. Chacun a sa méthode, désormais sans l’aide d’ailes, ce qui fait que l’on descend un peu plus vite qu’à plat. Mais cette position est une étape qui marque la maîtrise, par l’élève avancé, de sa chute dans l’espace, de sa capacité à utiliser les phénomènes aérodynamiques qui s’exercent sur son corps. Il éprouve aussi son gainage musculaire. Il s’agit surtout d’être capable d’enchaîner plusieurs positions et de parvenir à une stabilité dans celles qui sont les plus délicates. Tout en gardant cet excellent point de vue sur l’horizon, ou ce côté ludique en groupe, que confère la position assise.

OJB et Philippe Valaud sont les précurseurs de la chute assis. Ils sautaient, à l’époque, avec des ailes afin de pouvoir suivre des parachutiste qui chutaient à plat ventre. Aujourd’hui, la discipline a ses propres records du monde.
Pierre Duriot
Auteur : Pierre Duriot
Achetez-maintenant
Réservation de Saut en Tandem
devenir parachutiste
devenir parachutiste

Découvrez aussi :

Traversé de la manche en flyboard : bientôt un largage en parachute ?
Weekend Track Juillet 2019
500e Saut Parachute Titou
Titou fête son 500e saut en parachute
Le module sous voile
Stage sous-voile aout 2019
YOKO : la marque de Squeezie saute en parachute
Animation freefly juin 2019
entrainement freefly
Premier entrainement des Deaf Arrow
Jetman Falaise
Les jetmen sautent depuis une falaise