Une formation en voile contact

Voile contact

Le voile-contact est comme son nom l’indique une discipline sous voile. Son but est de réaliser des constructions à 2 ou plusieurs voiles, les parachutistes s’accrochant dans les suspentes de leurs coéquipiers.

Le voile contact a aussi ses records de grande formation
Une manche de compétition à 4.

Le Voile Contact consiste à réaliser des figures, parachutes ouverts. Les sportifs construisent une formation, effectuent des appontages sur les voiles de leurs coéquipiers, s’attrapent avec les pieds ou les mains, selon un programme imposé à deux, à quatre, ou à huit. Discipline hautement technique, exigeant une forme physique sans faille, le voile contact génère des effets de portance qu’il faut savoir anticiper, gérer et fait de l’exercice un petit bijou de précision aéronautique. Inventé aux Etats-Unis en 1976, importé en France l’année suivante, le voile contact est une version très française du parachutisme dans laquelle le pays excelle, avec plusieurs records du monde de points en compétition et de grands moments spectaculaires, comme une immense formation à trente-six au-dessus de Lyon en 1988. Paradoxalement, cette spécialité attire peu de monde, mais du beau monde, au point tout de même qu’il soit difficile d’envisager un record du nombre de parachutistes sans faire appel à une équipe internationale. Ces « canopistes », comme on les appelle, ont construit peu à peu une vraie enclave dans le parachutisme moderne, nécessitant un matériel spécifique, étudié avec minutie par les constructeurs et mettant en jeu des dessins spéciaux de caissons et d’ouvertures sur des voiles destinées à voler très près, dans les turbulences les unes des autres, avec un risque d’effondrement des pyramides de toiles. Pratiquée au début avec des radios, la discipline a finalement délaissé cet appareillage moderne pour privilégier le travail intuitif et technique au cours de préparations rigoureuses pour lesquelles le pratiquant s’élance sept à huit cents fois par an d’une hauteur de deux mille mètres. Esthétique, rare et spectaculaire, le voile contact est l’un des terrains de prédilection des équipes de France et le prochain grand pari des pratiquants sera de passer la barre des cents voiles en formation.

Pierre Duriot
Auteur : Pierre Duriot
Achetez-maintenant
Réservation de Saut en Tandem
devenir parachutiste
devenir parachutiste

Découvrez aussi :

Traversé de la manche en flyboard : bientôt un largage en parachute ?
Weekend Track Juillet 2019
500e Saut Parachute Titou
Titou fête son 500e saut en parachute
Le module sous voile
Stage sous-voile aout 2019
YOKO : la marque de Squeezie saute en parachute
Animation freefly juin 2019
entrainement freefly
Premier entrainement des Deaf Arrow
Jetman Falaise
Les jetmen sautent depuis une falaise